Nettoyer des vêtements fragiles sans pressing

Nettoyer mes vêtements sans pressing, c’est possible !

Vous avez du mal à vous organiser pour amener vos vêtements au pressing? Payer si cher pour nettoyer un tailleur, une veste ou un simple manteau vous embête? Les produits chimiques vous posent un vrai problème? Bienvenue au club, j’ai quelques solutions pour vous ! 

L’un des aspects principaux de ce questionnement est celui de l’organisation. Je n’ai que très peu de temps à consacrer à certaines tâches administratives, donc encore moins à des questions de textiles. Par ailleurs, l’aspect économique du pressing est gênant ; certains pièces représentent en termes de nettoyage un vrai budget, qui à la longue avoisine la moitié du prix du vêtement lui même, si ce n’est pas sa totalité. Enfin, rares sont les pressings bio, naturels ou écologiques dans les contrées où je vis. À mon grand désarroi.

Depuis quelques semaines déjà, je dois faire nettoyer une veste de tailleur noire. Le manque de temps la condamne à attendre sagement sur son cintre, mais à moi, elle me manque : c’est le basique d’un outfit de bureau !

Et donc, pour résumer ma situation :

  • je n’ai pas tellement envie de payer « si cher »,
  • je ne trouve pas le nettoyage pratiqué chez les pressings écologique, ni sain ni respectueux pour l’Homme ni pour l’environnement,
  • les vêtements n’en sortent pas toujours propres,
  • les vêtements en sortent parfois abîmés, décolorés voire altérés.

J’ai donc essayé de dénicher quelques façons de nettoyer ses vêtements à la maison, sans les abîmer et en respectant les recommandations du fabricant.

pulls-acne-studios

Pourquoi le pressing est à éviter?

Pour répondre à cette question et aller vers d’autres solutions, il est nécessaire de savoir que les produits utilisés dans un pressing classique sont extrêmement nocifs. En effet, on y retrouve du perochloéthylène, un produit chimique (solvant) hautement toxique, provocant migraines, nausées, et problèmes de peau. Ce produit est d’ailleurs interdit ou en voie d’interdiction aux Etats-Unis, au Danemark et en Suède. En France, il sera encore légal jusqu’en 2022, bien que considéré toxique pour l’environnement et cancérogène par l’INRS. C’est un solvant volatile qui se répand et envahit très rapidement toutes les habitations voisines : nombreux sont les habitants au dessus d’un pressing à se plaindre de ses nuisances.

Des solutions existent : le silicone notamment, qui n’est à priori pas toxique voire même neutre. La réorganisation des pressings est donc probablement en marche, en vue de cette future (lointaine) interdiction.

Comment éviter la case pressing, concrètement?

Je sais que vous n’attendez que cette info pour enfin avoir LA solution miracle. Du calme, il n’y a toujours pas eu de miracle depuis quelques millénaires. En revanche il existe des alternatives, des solutions dans quasi tous les domaines.

Pour nettoyer sainement vos vêtements les plus fragiles, vous avez une première solution, celle de la facilité : choisir de déposer vos vêtements dans un pressing écologique. Vous paierez toujours et peut-être même un peu plus que d’habitude du fait de la rareté de ces établissements, mais vos vêtements seront bien traités, soigneusement nettoyés avec des produits non toxiques et par les mains de salariés non mis en danger par des substances dangereuses. Tout bénèf de ce point de vue, et pour ces salariés aux doigts de fée, et pour votre peau après le nettoyage.

Autre option, se procurer soi même un kit de nettoyage à sec en grande surface : il vous aidera à faire des économies mais n’éliminera pas le risque pollution.

Parfois, un lavage en machine sur réglage « textiles délicats » fait également amplement l’affaire. Il y a toujours un risque mais il est minime si le programme est court et la température basse.

Des solutions home made peuvent également être intéressantes.

L’idée du siècle : le lavage à la main ! Prenez une bassine, mélangez-y de l’eau tiède et un peu de savon en paillettes ou un peu de lessive classique, trempez le vêtement concerné (hors cuir et fourrure), laissez trempez quelques instants. Frottez là où c’est utile (col, poignets, tâches…), rincez à l’eau claire. N’essorez pas à pleines mains, aidez vous plutôt d’une serviette en coton que vous pressez sur le vêtement posé à plat afin d’en retirer tout l’excédent d’eau.

Pour les avoir pratiquées, ces solutions fonctionnent à merveille, y compris sur des pièces extrêmement fragiles. Les fabricants, privilégiant la sécurité, préfèrent souvent se mettre à l’abri derrière des précautions surdimensionnées.

Des alternatives plus radicales existent, pour les tissus plus résistants et plus tâchés. Elles imposent l’utilisation de produits chimiques, mais à moindre dose et de façon moins prolongée.

  • L’ammoniaque

Munissez vous d’ammoniaque, d’une paire de gants et d’un masque. Ouvrez grand vos fenêtres, choisissez une pièce suffisamment aérée. Posez le vêtement à plat sur un grand linge blanc ou une serviette. À l’aide d’un linge blanc trempé dans l’ammoniaque, exercer des pressions sur le vêtement à nettoyer, en insistant sur les zones les plus sales.Rincez ce linge puis passez le à nouveau sur ces mêmes zones, toujours en y exerçant des pressions pour rincer le produit. Laissez sécher à l’air libre sur un cintre large, ou posé sur une surface plane.

  • Les cristaux de soude

Toujours avec des gants et un masque, il faut que vous mélangiez des cristaux de soude avec de l’eau chaude. Avec un gant humide trempé dans cette solution, exercer des pressions sur la ou les zones à nettoyer. Rincez le gant, exercer à nouveau des pressions sur lesdites zones, laissez sécher à l’air libre sur un cintre large ou sur une surface plane.

Veillez, avec ce type de solution, à toujours choisir une pièce aérée et à vous éloigner de toute source de chaleur (chauffage, cheminée, poêle, cigarette…). Il est indispensable par ailleurs de se protéger avec un masque et des gants. 

N’oubliez pas que certaines tâches partent très bien avec un simple savon de Marseille et un peu d’eau. Tout n’est pas perdu. 

instructions-de-lavage

 

Eviter le pressing, c’est bien, rester prudent… c’est bien aussi !

Evidemment, les étiquettes ne mentent pas toujours et tout ne se lave pas à la main et surtout, tout ne se lave pas à grande eaux. Certaines pièces, comme la fourrure ou encore le cuir, doivent passer entre les mains d’un professionnel, surtout si elles présentent des tâches importantes ou un grand besoin de nettoyage.

Pour le cuir, des solutions minute existent : le nettoyer et le nourrir avec du lait démaquillant/nourrissant et un coton, astuce très connue et qui fonctionne bien. Je n’ai aucun conseil pour la fourrure, si ce n’est celui de privilégier la fausse.

Avant de tenter toute expérience, même sur un vêtement où il n’y a à priori pas de risque, préférez toujours faire un essai sur une partie cachée. Si c’est possible, ne nettoyez que la zone concernée, et pas le vêtement dans son intégralité.

Et peu importe le produit que vous utilisez, soyez prudents et protégez vous avec des gants et un masque en papier ou en tissu pour éviter d’inhaler des vapeurs.

Bilan du « nettoyage à sec » maison, sans pressing

Le nettoyage au pressing doit rester rare. Dans mon esprit, il l’a toujours été, jusqu’à ce que je décide de porter des vestes de tailleur pour leur côté « élégant »… Comme quoi, les sweats, ça a du bon aussi !

Je vais donc le réserver pour les cas vraiment exceptionnels pour lesquels je n’ai pas d’autre option. S’il n’est pas toujours simple à éviter, le pressing peut se choisir en version écologique, c’est largement préférable pour soi-même, pour les autres et pour la planète.

Et puis, dernier point et pas des moindres, essayez peut-être d’acheter moins de vêtements dont vous sentez que le nettoyage va être un fardeau…

Bons nettoyages et merci à tous !

Selmoon.

 

Publicités

4 réflexions sur “Nettoyer des vêtements fragiles sans pressing

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s