La gymnastique des vacances

Poser des vacances, c’est facile?

Pour certains. Un échange avec son conjoint, un texto à 2/3 potes, 3 clics, demande déposée, affaire classée.

Pour d’autres en revanche, poser des vacances s’assimile à un genre de Tetris géant, étalé sur 365 jours, avec pour fondations le mois de mai.

Moi, je suis dans la catégorie de personnes totalement désorganisées la plupart du temps en termes de congés. Je pose au feeling, quand j’ai une personne à voir, un truc à faire ou besoin de me reposer.

Nous arrivons à la moitié du mois du muguet,

Et un constat s’impose : organiser ses congés sur le mois de mai requiert un certain talent d’anticipation que je n’ai vraiment pas. La preuve, cette année, j’ai travaillé sur une semaine avec 2 jours fériés en plein milieu, tandis que nombre de mes collègues se prélassaient au soleil, 9 jours d’affilée. Étrangement, cette semaine a été épuisante, avec une nuit blanche au milieu, des journées de travail à rallonge et l’impression de vivre un dimanche soir permanent. Je profite actuellement du week-end pour m’en remettre… Mais il faut dire que j’ai commencé à me créer une petite réputation de sacrée vacancière dernièrement ; week-ends prolongés, semaine à l’étranger… il fallait bien écouler mes stocks de congés jamais posés !

L’été,

Je suis la gentille qui ne prend jamais le mois d’août, une « juillettiste » en somme. Un jour, je changerai de stratégie pour profiter d’août voire de septembre, où il parait que tout est moins cher et moins chargé.

Les imprévus, c’est aussi ma came : je suis capable de décider de partir la semaine d’après à l’autre bout de l’Europe, moi et mon sac à dos. Mais là, je joue à la roulette russe de la frustration avec mes vacances parce qu’évidemment quand tu poses au dernier moment, c’est quitte ou double, rien n’est acquis !

Et les mails du boulot pendant les vacances, parlons en…

Je reçois régulièrement des mails de collègues eux-mêmes en vacances, auxquels j’ai envie de répondre : « profites donc, tu en auras marre de mes mails bientôt… ». Je suis moi-même dans une hésitation permanente : est-ce que j’ouvre mes mails? Allez, juste 5 minutes. Ah, là j’ai la réponse… Là aussi je sais, c’est vite fait, je vais répondre et après je me déconnecte.

Résultat, 1h plus tard, j’y suis encore, et j’ai envoyé 5 réponses justes, 12 conneries, j’ai reçu 5 Skypes qui me demandent si je ne suis pas sensée être en vacances et 5 mails pour me dire que je disais des conneries et que je ferai mieux de profiter de mes vacances. Bon, d’accord, j’abuse un peu sur la dernière partie. Mais tout de même. On envoie forcément des conneries quand on traite ses mails en vacances. On a un quota de conneries en temps normal ; bien évidemment qu’il augmente quand on passe ses journée en face de la mer ou à sillonner les rues d’une ville à l’étranger, sans penser ni chiffres ni objectifs, sans être dans le bain du boulot.

Personne ne savourera mes vacances à ma place…

C’est naturel, et pourtant on continue à le faire. J’ai décidé que non : je ne lirais plus mes mails quand je suis en vacances. Je ne suis pas indispensable ni irremplaçable, et personne ne va profiter de mes vacances si je n’en profite pas moi-même.

Et toi?

Je suis curieuse de savoir si toi, qui passe par là, qui a lu cet article, tu voyages cet été? Et où vas-tu? En France? À l’étranger?

Es-tu tenté de lire tes mails quand tu es en vacances? Si tu les lis, es-tu affecté par certains d’entre eux, est-ce que tu estimes que certains mails nuisent à tes vacances?

Et l’année prochaine, je prendrai peut-être mon calendrier en janvier pour anticiper mai… Mais je sens venir un mois de mai 2019 offrant nettement moins de libertés.

Restons positifs, restons positives !

Ah, et je pense à retourner à Londres dans quelques semaines… J’aime beaucoup cette ville. Il fallait bien un peu de positivité pour finir cet article en beauté !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s